• Chapitre 6: Des amies inaccessibles

    - Intrigue de début d'épisode -

    Emilie (songeuse): "Je suis triste pour Dorémi. J'espère tellement qu'elle aille bien. Mais au plus profond de moi, je sais très bien que ce n'est pas le cas. J'aimerais tellement être auprès d'elle."

    - Générique -

    A l'heure de la récréation, Dorémi et Sophie sortent de leur classe tout comme les quatre magiciens...

    Sophie: "Dorémi, tu m'as l'air bien rêveuse depuis que tu as vu Jérémy tout à l'heure. C'est à peine si tu m'écoutes."

    Dorémi (des cœurs dans les yeux): "C'est juste que j'étais en train de nous imaginer au cinéma, main dans la main. Nous avons déjà perdu tellement de temps loin l'un de l'autre."

    Sophie: "Oui, mais maintenant que vous sortez ensemble, vous allez pouvoir le rattraper."

    Dorémi: "Oui c'est vrai. Mais du coup, j'hésite, est-ce que tu crois qu'il faudrait que je l'invite au cinéma, ou au parc? Oh, je ne sais pas! Qu'est-ce que tu en penses Sophie?"

    Sophie: "Tu n'as qu'à tout simplement lui demandé."

    Dorémi: "Oui c'est vrai, après tout. Pourquoi est-ce que je me complique autant la vie?"

    Sophie: "Car c'est la première fois que tu es si amoureuse."

    Dorémi: "C'est vrai que c'est pour Jérémy que j'ai eu le plus grand coup de foudre."

    Sophie: "Si tu le dis. A vrai dire, ça fait longtemps que je ne compte plus."

    Dorémi: "Mais dis-moi Sophie."

    Sophie: "Oui, qu'y a t-il?"

    Dorémi: "Tu avais l'air de bien t'entendre avec l'ami de Jérémy, tu sais Léon."

    Sophie: "Mais... mais enfin qu'est-ce que tu racontes Dorémi?! Cet idiot me proposait une fois de plus un défi, voilà tout."

    Jérémy et Léon rejoignent Dorémi et Sophie.

    Dorémi: "Jérémy! Alors comment s'est passée cette heure de cours?"

    Jérémy: "J'avais hâte de la quitter pour te retrouver."

    Dorémi (en rougissant): "C'est vraiment très gentil. Mais dis-moi Jérémy, qu'est-ce que tu voudrais qu'on fasse pour notre premier rendez-vous?"

    Jérémy: "J'ai pensé que demain, nous pouvions aller au parc et pique-niquer, qu'est-ce que tu en penses?"

    Dorémi: "Je trouve que c'est une merveilleuse idée. J'ai hâte d'y être."

    Jérémy: "Moi aussi. Oh, avant que j'oublie, est-ce que tu sais où sont situées les écoles d'Emilie et de Loulou? Mes amis aimeraient bien leur rendre visite."

    Dorémi: "Oui bien sûr." Dorémi retourne dans sa classe et en ressort avec un papier où sont inscrits les noms et les adresses des écoles d'Emilie et de Loulou. "Tiens voilà."

    Jérémy: "Merci. Ils sont un petit peu déçus de ne pas les voir."

    Dorémi: "Oui je comprends. Je ressens exactement la même chose qu'eux."

    Jérémy: "Je suis vraiment désolé que toi et tes amies ne soient plus dans la même école."

    Dorémi: "Ne t'en fais pas, je ne suis pas non plus toute seule, j'ai Sophie et maintenant je t'ai toi." dit-elle en lui souriant. "Bon et si on allait en récréation maintenant?"

    Jérémy: "Oui il faudrait mieux, mes amis et Sophie doivent nous attendre."

    Ils descendirent les escaliers et traversèrent le couloir qui les mena à la cour de récréation.

    Dorémi: "Mais qu'est-ce qui se passe?"

    Jérémy: "Pourquoi y'a t-il autant d'élèves regroupés au même endroit?"

    Dorémi: "Regarde là-bas, ce ne serait pas tes amis, Félix et Stéphane?"

    Jérémy: "Si, allons les voir."

    Il prit Dorémi par la main et essaya de se frayer un chemin parmi la foule.

    Jérémy: "Mais enfin qu'est-ce qui se passe?"

    Félix: "C'est Léon. Il est en train de jouer au basket contre Sophie."

    Jérémy: "Mais pourquoi est-ce que vous faites cette tête?"

    Stéphane: "Car il n'a encore marqué aucun point."

    Jérémy: "Vraiment? Le connaissant, ça m'étonne énormément."

    Dorémi: "Eh bien moi, ça ne m'étonne pas du tout."

    Jérémy: "Vraiment? Mais pourquoi est-ce que tu dis ça? Léon est très sportif, tu sais, il s'entraîne tous les jours à de nombreux sports."

    Dorémi: "Oui mais Sophie est naturellement douée pour le sport. Aucune personne n'a encore réussi à la battre."

    Jérémy: "Ah je vois."

    Du côté de Sophie et Léon...

    Sophie: "Tu pourrais au moins accepter le fait que j'ai gagné."

    Léon (essoufflé): "Alors ça jamais."

    Sophie: "Mais tu n'as encore marqué aucun point."

    La sonnerie retentit.

    Sophie: "Je serais bien rester pour te voir perdre une nouvelle fois contre moi mais je dois aller en cours."

    Sophie va rejoindre Dorémi tandis que les magiciens viennent aider Léon.

    Sophie: "Oh tu étais là Dorémi. Je pensais que tu étais encore en train de discuter avec Jérémy."

    Dorémi: "Je n'allais pas manquer une nouvelle victoire de ma meilleure amie. Je n'ai pas vu le début du match mais pendant que tu jouais, je t'ai trouvé exceptionnelle Sophie."

    Sophie: "Contente que ça t'ai plu."

    A l'heure du déjeuner...

    Dorémi: "Oh Sophie, si tu savais comme j'ai hâte d'être à demain pour pouvoir déjeuner avec Jérémy."

    Sophie: "Je n'en doute pas."

    Dorémi: "Mais dis-moi Sophie."

    Sophie: "Oui qu'y a t-il?"

    Dorémi: "Nous pourrions peut-être aller voir Emilie et Loulou aujourd'hui. Après tout, notre journée de cours est terminée."

    Sophie: "C'est vrai, mais est-ce que tu penses que c'est la même chose pour Emilie et Loulou? Leur journée doit être très chargée, encore plus que les nôtres. Emilie doit avoir de longues journées d'entraînement, et quant elle rentre chez elle, je pense qu'elle doit s'entraîner aussi pendant de longues heures si elle veut devenir professionnelle. Concernant Loulou, je pense que ça doit être bien pire. Si nous arrivons à la voir ne serait-ce qu'une seconde, ce serait déjà un miracle. Quand nous tenions la boutique de magie, entre ses tournages, ses interviews et ses fans, c'est à peine si on la voyait. Tu penses vraiment qu'elle sera plus disponible si elle travaille dans cette école d'arts et spectacles?"

    Dorémi: "Oui je pense que tu as raison. Elles doivent être très occupées. Mais est-ce que ça voudrait dire qu'on ne devrait plus les voir?"

    Sophie: "Bien sûr que non enfin. Ça veut simplement dire qu'on ne les verra pas autant qu'avant, voilà tout. Nous n'avons qu'à aller voir Emilie aujourd'hui et la prochaine fois, nous irons rendre visite à Loulou."

    Dorémi: "Je trouve que c'est une excellente idée. Allons-y Sophie! Dépêchons-nous!"

    Une fois arrivées devant le portail de la maison d'Emilie...

    Maman d'Emilie: "Je suis vraiment désolée mais Emilie a beaucoup de travail aujourd'hui."

    Dorémi: "Mais nous voudrions juste la voir, ne serait-ce que quelques minutes, pour lui dire bonjour. Nous ne dérangerons pas, je vous le promets."

    Maman d'Emilie: "Je suis vraiment désolée les filles." dit-elle en rentrant chez elle.

    Sophie (légèrement agacée): "Nous nous sommes déplacés jusqu'ici pour voir notre amie. Elle aurait pu au moins nous demander si on allait bien."

    Dorémi: "Allons Sophie, ce n'est pas très grave. Nous essayerons une prochaine fois. Bon, nous n'avons plus qu'à essayer de voir Loulou."

    Sophie: "Le temps que nous arrivons sur place, Loulou sera déjà loin."

    Elles soupirent.

    Sophie: "Ne désespérons pas, je suis sûre qu'Emilie et Loulou viendront bientôt prendre de nos nouvelles."

    Dorémi: "J'espère que tu as raison Sophie."

    Sophie: "La meilleure chose que nous ayons à faire pour le moment, c'est de rentrer chez nous. Nous verrons bien ce qu'il en est demain."

    Dorémi: "Oui tu as raison. Ça ne sert à rien de s’apitoyer sur notre sort."


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :